À la découverte des lieux abandonnées

La Réunion regorge de lieux abandonnés : vieilles cases créoles, discothèques, usines sucrières, anciens thermes, ou même hôpitaux. Elle est donc un terrain de jeu de choix pour les amateurs d’urbex (la contraction de urban exploration, soit exploration urbaine en bonfrançais).

C’est déjà sympa à observer de l’extérieur, mais si vous vous y aventurez, sachez que c’est généralement interdit. Beaucoup d’endroits ont d’ailleurs des entrées murées. Dans tous les cas, faites attention à vous, souvent, ça menace de s’écrouler, et il peut y avoir de l’amiante.

Les anciens thermes d’Hell-bourg

La balade la plus “safe”. Les thermes de Salazie, auxquels le cirque doit son essor au XIXe siècle, ont été détruites par le cyclone de 1948. Une petite balade au départ du village d’Hell-Bourg permet de découvrir les vestiges des thermes.

L’usine de Savanna

Si une partie de l’ancienne usine sucrière de Savanna a été rénovée pour être transformée en bureaux, il reste une partie toujours en friche. Un coupeur de canne géant a été graffé sur l’une des façades désaffectées. Le coin est canon à l’heure dorée, quand la lumière rasante vient éclairer les bâtiments désaffectés.

L’usine abandonnée de Pierrefonds

Partez à la découverte de cette ancienne usine sucrière de Saint-Pierre, fermée dans les années 1970.

On y trouve encore des machines, envahies par la végétation. Bonus : plusieurs streetartists ont laissé leurs marques. La fresque au gorille est l’une des plus belles. À noter que le lieu est inscrit au titre des monuments historiques depuis 1998.

A côté de l’usine de Beaufonds

Prenez la direction de l’usine de Beaufonds, à Saint-Benoît. Elle est toujours en fonctionnement, et au passage, on est fan de l’arbre qui pousse au sommet de la cheminée.

Tout près de l’usine, essayez de repérer la maison qui est envahie par la végétation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.