Les mots “cabot” et “chouchoute”

En créole, il existe plusieurs mots dont la signification en français et celle en créole, sont aux antipodes de la bienséance. Prenons ici deux exemples concrets. « Cabot » : en bon français, veut tout simplement nommer un chien, un sale cabot, pas forcément très sympa pour le toutou, mais ça reste un mot politiquement correct. En créole, un « cabot » désigne le sexe masculin, mais pas de manière très polie. Le cabot en créole, est un mot « sale », limite injurieux. Un gros mot quoi, donc on évite histoire de ne pas froisser un hôte, un voisin, un commerçant… Deuxième cas typique de double sens incongru : « chouchoute ». Si en Français, il se prête à la petite préférée de la maîtresse, la chouchoute de la maîtresse en créole signifie : « le sexe de la maîtresse », mais une fois encore en moins poli… La chouchoute en créole est également péjoratif et plutôt considéré lorsqu’il sort de la bouche d’un créole. C’est souvent associé à une insulte, tout comme le cabot…


Les expressions à ne pas dire au risque de se faire taper :
“ALLÉ FAI BOUR À OU”. “MANGE MON CABOT”.
“PÈCE ( ESPÈCE DE ) CHOUCHOUTE GÂTÉE”.
L’expression la plus drôle :
“A SOIR OU SA DORT CABO RAIDE”.
( CE SOIR TU VAS DORMIR SUR LA BÉQUILLE ).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *