Culte chinois à La Réunion

Après l’arrivée de la première vague d’immigrés chinois, venus de la région de Canton, dans les années 1860-1870, un temple a été construit à Saint-Denis, rue Sainte-Anne. Le temple Chane, édifié en 1896 serait ainsi le plus ancien temple chinois de France. Il est dédié à Guan Di, héros légendaire devenu dieu. Même si
la majorité des Réunionnais d’origine chinoise se sont convertis au catholicisme, la volonté de perpétuer des traditions héritées des ancêtres reste forte. L’île compte cinq temples chinois. Le tout dernier a été édifié en 2017, à Terre Sainte, sur la commune de Saint-Pierre.


LES FESTIVITÉS DU NOUVEL AN CHINOIS ET L’ANNIVERSAIRE DE GUAN DI


Célébré en janvier ou février selon les années, le jour de l’an chinois est fêté en famille au temple, mais aussi dans tous les commerces tenus par les descendants d’immigrés chinois. En juillet, c’est l’anniversaire de Guan Di. Les festivités se déroulent autant des les temples de Saint-Denis et Saint-Pierre que dans les rues, avec des défilés, danses et animations.
Pour le repas d’anniversaire, on mange 9 plats, un chiffre porte-bonheur.


C’EST NOUVEAU : Un temple bouddhiste tibétain a ouvert ses portes à Montvert Les Hauts en septembre 2019. C’est le tout premier de la zone océan Indien.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *