La corruption est présente… même dans la presse !

C’est vrai que la Réunion est un petit pays et il n’est donc pas toujours facile de remplir tous les jours un quotidien de façon intéressante pour que le client dépense 1.20€ pour l’acheter. La presse est en crise, tout le monde le sait, et tout le monde connaît le coupable : Internet !

Mais peut-être y a-t-il d’autres facteurs. Bien sûr il faut informer sur les viols, les meurtres, les accidents… Bien sûr je suis intéressé de savoir qui est devenu Miss Chouchou et qui va fêter ses noces d’or. Et le sport ! Ah, heureusement il y a le sport ! 

Mais il manque quelque chose d’essentiel, l’investigation, combiné avec l’éthique ! Ici, nos journaux préfèrent jouer la carte du politiquement correct à fond. Pas d’enquête sérieuse sur la vie chère, pas d’enquête sur la corruption, et pas d’enquêtes pour savoir où part l’argent publique… Et il y a plein d’autres choses intéressantes à dévoiler. 

Le problème avec les enquêtes, c’est qu’elles risquent de fâcher des hommes politiques, et tout le beau monde qui tourne autour, alors les “journaux” pensent qu’ils vont perdre des annonceurs. Alors, ils ne font rien, pas d’enquêtes !  (Faut pas confondre les tirades de samedi matin par un rédacteur en chef avec du journalisme ! Vrai ou faux, il s’en fout). Mais, pas sûr qu’ils aient raison : investir dans un journalisme d’investigation va augmenter la diffusion du journal et faire plaisir aux lecteurs qui parleront autour d’eux de votre dernier article. Votre journal devient donc incontournable pour les annonceurs.

En attendant, prenez vos infos sur internet !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *