Nos meilleurs conseils pour observer les baleines

La baleine à bosse peut atteindre une longueur de 15 mètres avec un poids de 40 tonnes. Dès la naissance, le baleineau pèse une tonne et mesure 4 mètres de long. Sa longévité est de 30 à 40 ans. Et durant sa vie, elle passe l’été dans les eaux froides puis s’accouple et se reproduit dans les eaux chaudes, donc aussi chez nous à la Réunion.

Plus de 25 000 kilomètres à parcourir !

Nous pouvons observer leur présence chez nous pendant les mois d’Août à Novembre. On estime qu’il reste environ 60 000 baleines à bosse dans le monde. Ce n’est pas beaucoup, même s’il y a un léger redressement de l’espèce. Pour ne pas déranger ces cétacés pendant cette période importante pour leur survie, différents acteurs ont créé une charte pour l’approche et l’observation des baleines.

Le chant des baleines

Les baleines à bosse sont autant réputées pour leurs acrobaties que pour leurs longs chants complexes. Elles émettent  pendant des heures, parfois des jours, des motifs de notes graves qui varient d’amplitude et de fréquence, en répétant des séquences cohérentes et emboîtées. Les baleines ne chantent que pendant la saison d’accouplement  : on suppose donc qu’il s’agit de chants de séduction.  On notera aussi que le chant personnel d’une baleine évolue lentement au cours des années et ne revient jamais à la même séquence de notes, même après des décennies (source wikipédia).

CHARTE D’OBSERVATION DES BALEINES

Ralentir le bateau dès que les baleines sont à 500 mètres de distance.

Ralentir à 3 noeuds à 300 mètres.

À 100 mètres, le bateau doit-être à l’arrêt.

Ne pas se rapprocher à moins de 100 mètres!

Ne jamais placer le bateau entre le large et la baleine.

Tous les bateaux doivent rester du même côté de la baleine et pas plus de 5 bateaux à la fois.

Les autres bateaux doivent attendre à l’extérieur du cercle de 500 mètres.

Les bateaux observatoires doivent laisser leur place aux autres après 15 minutes.

Partez doucement jusqu’à la zone des 300 mètres, puis accélérez progressivement.

SI VOUS RESPECTEZ CETTE CHARTE, NOUS SOMMES SÛRS QUE NOS AMIES LES BALEINES REVIENDRONT L’ANNÉE PROCHAINE !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *